Une croissance saine et continue

Une référence dans le contrôle et le tri en sous-traitance

En2005, Daniel Hess fonde la société allomess GmbH à Remscheid. C'est d'abord sur une installation de mesure que débutent le contrôle et le tri automatisés des composants de sécurité destinés entre autres à l'industrie automobile.

En 2006, une seconde installation de mesure vient seconder la première dont les capacités de production ne suffisent plus. allomess peut désormais répondre à la demande croissante et à des exigences techniques plus complexes.

En 2008, l'organisme de certification TÜV de la Rhénanie accorde à allomess GmbH la certification selon la norme DIN ISO 9001:2008. L'entreprise peut ainsi garantir un déroulement du processus de contrôle conforme aux normes et en consigner le compte-rendu.

En 2009, le triage manuel est introduit en complément du tri automatique existant. Les clients peuvent donc désormais choisir le triage qu'ils préfèrent.

En 2010, allomess GmbH déplace le siège de son entreprise dans la ville voisine de Hückeswagen et s'installe dans le nouveau bâtiment qui compte 600 m2 de surface de production et 280 m2 réservés à l'administration. Ainsi sont posés les jalons pour une future extension.

En 2011, le certificat de Gestion de l'environnement accordé selon la norme DIN EN ISO 14001 contribue à confirmer le haut degré de professionnalisme de la société allomess GmbH.

En 2012, introduction de SAP, l'équipe continue à s'agrandir. La production est désormais supportée par un terminal.

En 2013, la croissance continue nous oblige à déménager. À proximité de son ancien site, allomess prend possession de ses nouveaux locaux d'une capacité deux fois plus importante et qui offrent d'autres possibilités d'expansion pour l'avenir. Parallèlement, nous développons des technologies permettant un contrôle automatisé de la surface des pièces de fabrication.

Une optimisation des processus logistiques dans le bâtiment a eu lieu en 2014. Pour être plus efficace, la flotte de camion est passée de 12 tonnes à des 18 tonnes avec des remorques de 12 T.

En 2015, le parc de machines passe à 18 installations. Les premières installations de mesure développées en interne sont mises en fonctionnement.

En 2016, un second secteur d'activité est ajouté avec le département des pièces en caoutchouc : une installation de contrôle des pièces en caoutchouc polyvalente est mise en fonctionnement. De plus, un permis de construire garantit de pouvoir réaliser à l'avenir d'autres annexes.

Aujourd'hui, le parc de machines allomess comprend 27 installations de tri entièrement automatiques pour un contrôle géométrique, un contrôle des copeaux, un contrôle complet du filet intérieur et une détection des rayures, fissures et stries, indépendamment de na nature de la surface, et pour le contrôle des pièces en caoutchouc. Comme auparavant, allomess peut être satisfait de sa croissance saine et continue. Actuellement, 25 collaborateurs de la production travaillent en 3x8 et permettent ainsi un débit élevé - naturellement en respectant toutes les exigences spécifiques aux clients.